top of page

POST 

Rechercher

Orientation sexuelle, où vous situez-vous ?

Dans une société qui se libère de plus en plus sexuellement, la sexualité évolue ! Et vous où vous situez-vous ?


Qu'est-ce que l'orientation sexuelle ?

L’orientation sexuelle, c’est l'attirance sexuelle, mais aussi affective et émotionnelle, que l'on porte à une autre personne. L’orientation sexuelle n’est pas figée dans le temps, elle peut évoluer au cours de la vie. Pour certaines personnes, les choses sont claires très vite et n’évolueront pas. Pour d’autres personnes, c’est un chemin, une découverte qui peut prendre du temps et parfois même une vie. L'orientation sexuelle n'est pas un choix, au même titre que les préférences musicales ou alimentaires. Il n’y a ni norme ni règle. Et même si la plupart des sociétés ont instauré une certaine hétéronormativité, il n'y a aucune culpabilité à vivre son orientation sexuelle, chacun doit avancer à son rythme, en respectant ses envies et en étant honnête avec soi-même pour se sentir épanoui dans sa vie.


Quelles sont les différentes orientations sexuelles ?

Il existe, aujourd'hui, une multitude de schémas d'orientation sexuelle. L'orientation sexuelle se définit à travers 4 principaux schémas, même s'il en existe plus :

-attirance affective et sexuelle pour une personne du sexe opposé au sien : hétérosexualité ;

-attirance affective et sexuelle pour une personne du même sexe que le sien : homosexualité ;

-attirance affective et sexuelle à la fois pour des hommes et pour des femmes : bisexualité ;

-attirance affective et sexuelle pour une personne sans considération de son genre ou de son sexe : pansexualité ;

-attirance sexuelle pour personne : asexualité (ce qui n'empêche pas d'avoir une vie affective mais sans rapport sexuel avec cette personne).

La différence entre une personne pansexuelle et une personne bisexuelle est parfois ambigüe. En fait, une personne bisexuelle peut être attirée de manière identique par chacun des genres mais peut aussi avoir une préférence pour un genre plutôt qu'un autre. Une personne pansexuelle, quant à elle, réfère à l'attraction sexuelle ou romantique envers un individu indépendamment de son genre, mais pour la personne qu'elle est à l'intérieur.



Qu'en est-il dans la réalité ?

D'après un sondage réalisé par l'Ipsos en juin 2023, un français sur 10 avouerait faire partie de la communauté LGBT+ (lesbien, gay, bisexue, transexuel, ...). Un taux qui grimpe à 22% chez les moins de 26 ans, et qui baisse à 4% pour les personnes nées avant 1964.

Dans le détail, on s'assume en fonction de l'âge. 22% des membres de la génération Z (les personnes nées en 1997 et après) s'identifient comme LBGT+ (soit plus d'une personne sur cinq), 12% pour les Millennials (1981-1996), 7% pour la génération X (1965-1980), et 4% pour ceux nés en 1964 et avant. Toujours selon ce même sondage, plus d'un Français sur deux (54%) connaît au moins une personne homosexuelle parmi son entourage (famille, amis, collègue), et près d'un sur quatre (22%) connaît une personne bisexuelle. L'IPSOS conclut que "Les femmes et les jeunes adultes sont plus susceptibles de déclarer connaître des personnes LGBT+" que les hommes qui seraient plus réservés.


En octobre 2022, Mathilde Ramadier publie une étude sociologique sur la bisexualité féminine et conclue que la "sexualité fluide" (les femmes qui éprouvent des fantasmes, du désir, une attirance vis-à-vis du même sexe, ou ont vécu au minimum une expérience avec une autre femme) serait plus répandue que l'hétérosexualité ! Ce sont aussi les conclusions d'une psychologue américaine, Lisa Diamond, qui a conduit une étude auprès d'un très large échantillon féminin pendant plus de dix ans et qui explique qu'il y aurait plus de bisexuels que d'hétérosexuels, que cette bisexualité soit latente, manifeste, refoulée, psychique, physique, amoureuse…




Nous sommes tous différents et cette diversité se retrouve dans la sexualité et les relations amoureuses. Personne n'est "anormal", et tout le monde a le droit d'aimer et de faire l'amour avec qui il veut tant que tout le monde est consentant !

Comments


bottom of page